MÉDAILLE COMMÉMORATIVE
DE LA CAMPAGNE D’ITALIE

 

 

- 1er avril 1953 -

 

 

 

HISTORIQUE

 

 

Au cours de l’année 1943, les alliés débarquaient en Italie et la France prenait part à cette campagne avec un corps expéditionnaire placé sous les ordres du général Alphonse Juin. Ce corps était composé pour moitié de Tunisiens, d’Algériens, de Marocains et pour la plus grande partie de l’autre moitié, de Français originaires d’Afrique du Nord. Tous ces hommes s’illustreront en remportant la bataille du Garigliano qui, en rompant le front allemand, permettra ainsi aux alliés de prendre Rome.

En janvier 1953, un groupe de parlementaires déposa à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à instituer une médaille commémorative spécifique rappelant « les sacrifices consentis et la gloire acquise au service de la France » par les membres du corps expéditionnaire français en Italie, dont 7 000 d’entre eux trouvèrent la mort, pendant cette première campagne de guerre sur le continent européen.

Jusqu’alors, seule la barrette "Italie" de la Médaille commémorative de la guerre 1939-1945 rappelait ces faits d’armes. Mais, lorsque par la loi du 1er avril 1953, la Médaille commémorative de la campagne d’Italie fut créée, elle entraîna ipso facto la suppression de la barrette susnommée.
Les demandes pour attribution se font auprès du bureau des décorations au ministère de la Défense.

 

 

 

CARACTÉRISTIQUES

 

 

RUBAN

 

 

Largeur de 36 mm.
Alternance de 7 raies rouges et 6 raies blanches, soit un total de 13 raies verticales d’égale largeur, les rouges bordant chaque coté.
Ce ruban reprend les couleurs du ruban de la Médaille de la campagne d’Italie de 1859.

 

 

INSIGNE

 

 

Médaille ronde en bronze argenté, du module de 36 mm.
Dessin du général Carlier et gravure de Raoul Benard.

Sur l’avers    : un coq gaulois sur un fond de soleil rayonnant entouré de l’inscription
                      CORPS  EXPÉDITIONNAIRE  FRANÇAIS  D’ITALIE  1943 - 1944,
                       l’ensemble étant bordé par une couronne de laurier en relief.

Sur le revers : au centre les initiales  C E F  ( Corps Expéditionnaire Français ) surmontant une étoile
                      et entourées de la légende  REPUBLIQUE  FRANÇAISE.
                      Comme pour l’avers, l’ensemble est bordé par une couronne de laurier en relief.

 

Le général Carlier, directeur de la Symbolique militaire au Service historique de l'Armée de Terre, réalisera également le dessin de la Médaille commémorative de la campagne d'Indochine.

 

 

 


 

 

 

TEXTES OFFICIELS

( Liste non exhaustive )

Source :
Légifrance

 

 

LOI n° 53-273 du 1er avril 1953
instituant une médaille commémorative de la campagne d'Italie (
1)
J.O. du 3 avril 1953 - Page 3179

 

 

L'Assemblée nationale et le Conseil de la République ont délibéré,
L'Assemblée nationale a adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Art. 1er. — Il est institué une médaille dite « Médaille commémorative de la campagne d'Italie ».

Art. 2. — Cette médaille, dont les caractéristiques seront fixées par arrêté ministériel, est accordée sans condition de durée de séjour aux membres du corps expéditionnaire français en Italie, pour les opérations ( celles de l'île d'Elbe comprises ) effectuées du 1er décembre l943 au 25 juillet 1944.

Art. 3. — Le ministre de la défense nationale est chargé de l'exécution de la présente loi.

La présente loi sera exécutée comme loi de l'Etat.

Fait à Paris, le 1er avril 1953.

Vincent Auriol.

Par le Président de la République :
Pour le président du conseil des ministres et par délégation : Le vice-président du conseil, Henri Queuille.
Le ministre de la défense nationale et des forces armées, R. Pleven.

-----------------------------

(1) Travaux préparatoires : Loi n° 52-273.
Assemblée nationale :
Proposition de loi ( n° 5389 ) ;
Rapport de M. de Monsabert au nom de la commission de la défense nationale ( n° 5815 ) ;
Adoption sans débat le 27 mars 1953 ( L. n° 819 ).
Conseil de la République :
Transmission ( n° 213, année 1953 ) ;
Rapport de M. de Montullé au nom de la commission de la défense nationale ( n° 258, année 1953 ) ;
Discussion et adoption de l'avis le 27 mars 1953 ( A. n° 94, année 1953 ).
Assemblée nationale :
Acte pris de l'avis conforme le 27 mars 1953 ( L. n° 829 ).

 

 

 


 

 

 

DÉCRET n° 53-1009 du 10 octobre 1953
portant application de la loi du 1er avril 1953
instituant une médaille commémorative de la campagne d'Italie

J.O. du 15 octobre 1953 - Page 9136

 

 

Le président du conseil des ministres,
Sur la proposition du ministre de la défense nationale et des forces armées, des secrétaires d'Etat aux forces armées Guerre, Marine et Air,
Vu l'article 3 de la loi du 1er avril 1953 instituant une médaille commémorative de la campagne d'Italie,

Décrète :

Art. 1er. — La médaille commémorative de la campagne d'Italie, instituée par la loi du 1er avril 1953, est accordée, sans condition de durée de séjour, aux membres du corps expéditionnaire français en Italie, pour les opérations ( celles de l'île d'Elbe comprises ) effectuées du 1er décembre 1943 au 25 juillet 1944.

Art. 2. — L'insigne, dont le modèle est déposé à l'administration des monnaies et médailles, sera en bronze argenté et du module d'environ 36 millimètres.
L'avers représentera un coq gaulois brochant sur un soleil rayonnant ; elle sera bordée par une couronne de lauriers formant relief des deux côtés. En exergue, elle portera l'inscription : Corps expéditionnaire français d'Italie 1943-1944.
Le revers portera l'inscription : République française, C. E. F.
Le ruban aura une largeur de 36 millimètres ; il sera coupé dans le sens de sa longueur de raies rouge clair et blanches alternées, de même largeur chacune, les rouges débordant.
La médaille sera suspendue au ruban par une bélière également en bronze.
Il ne sera pas délivré de diplôme.

Art. 3. — Les intéressés devront pouvoir justifier de leurs droits au port de la médaille par une pièce administrative faisant ressortir leur participation effective à la campagne ( livret individuel, extrait de citation, titre de pension, certificat ou ordre de service, certificat d'origine de blessure ).
Une instruction des secrétaires d'Etat aux forces armées Air et Marine précisera les conditions particulières dans lesquelles les personnels des forces aériennes et navales pourront prétendre à cette médaille.
Les ayants droit se procureront l'insigne à leurs frais.

Art. 4. — La médaille commémorative de la campagne d'Italie pourra être accordée aux étrangers ayant servi sous commandement français, dans les conditions de l'article 1er, sous réserve de produire à l'appui de leur demande l’autorisation préalable de leur gouvernement respectif.
Dans ce cas, un diplôme sera délivré aux intéressés.

Art. 5. — La médaille commémorative de la campagne d'Italie est portée immédiatement après la médaille commémorative française de l'Organisation des Nations Unies en Corée.

Art. 6. — Nul ne pourra prétendre au port de la médaille s'il a été l'objet, au cours de la campagne, d'une condamnation à une peine afflictive ou infamante.

Art. 7. — La barrette avec agrafe « Italie », telle qu'elle est définie à l'article 3 du décret du 21 mai 1946 portant création d'une médaille commémorative française de la guerre 1939-1945, est supprimée.

Art. 8. — Le ministre de la défense nationale et des forces armées et les secrétaires d'Etat Guerre, Marine et Air sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 10 octobre 1953.

Joseph Laniel.

Par le président du conseil des ministres :
Le ministre de la défense nationale et des forces armées, R. Pleven.
Le secrétaire d'Etat aux forces armées ( guerre ), Pierre de Chevigné.
Le secrétaire d'Etat aux forces armées ( marine ), Jacques Cavini.
Le secrétaire d'Etat aux forces armées ( air ), Louis Christiaens.

 

 

 

 

 


Retour liste initiale

 

 

 

 

 

 www.france-phaleristique.com