MÉDAILLE COMMÉMORATIVE
DE LA CAMPAGNE D’ITALIE

 

 

- 11 août 1859 -

 

 

 

HISTORIQUE

 

 

A partir de 1815, dans les différentes provinces de la péninsule italienne, se manifesta un puissant mouvement populaire désirant l’unification du pays. Cette idée, défendue par le Roi de Sardaigne Victor-Emmanuel II, était combattue cependant par le Pape Pie IX et les Autrichiens qui occupaient les provinces de Lombardie et de Vénétie. En Europe, cette cause n’était soutenue que par l’Empereur Napoléon III qui, le 28 janvier 1859, s’engageait par le traité de Turin à apporter aide et soutien de la France. Mais suite à une série de provocations, le Piémont était envahi, le 26 avril 1859, par 100 000 soldats autrichiens. Cette action entraînait la France à déclarer la guerre à l’empire d’Autriche, le 3 mai 1859.

Malgré la mauvaise préparation de notre armée, nos soldats aux côtés des Piémontais et des Sardes, devaient s’illustrer lors de plusieurs célèbres batailles, dont celle de Magenta, le 4 juin, qui permettra à Napoléon III et Victor Emmanuel II d’entrer triomphalement le 8 juin, à Milan. Puis le 24 juin, les forces Franco-Piémontaises prenaient à l’issue d’une terrible bataille le bourg de Solférino et le 12 juillet, un armistice était signé à Villafranca.
A Zurich, le 10 novembre 1859, la France signait un traité avec l’Autriche. Le 24 mars 1860, par le traité de Turin avec les Sardes, elle recevait le comté de Nice et la Savoie en échange de l’annexion des états de l’Italie centrale par le Piémont.

Nos forces composées par une armée d’un effectif de 120 000 hommes, étaient dirigées par l’Empereur et placées sous les ordres des maréchaux Baraguet d’Hilliers et François Certain de Canrobert, des généraux Patrice de Mac-Mahon, Adolphe Niel et Regnault de Saint-Jean-d’Angely. Durant ces trois mois de campagne, nos pertes s’élevèrent à 8 000 morts et 40 000 blessés.
Pour récompenser tous les participants et garder le souvenir de cette glorieuse campagne militaire, la Médaille commémorative de la campagne d’Italie fut créée par décret impérial, le 11 août 1859.

Près de 120 000 médailles furent décernées pour récompenser tous les personnels, soldats, marins, cantinières, etc., ayant participé à la campagne d’Italie en 1859.
La médaille était remise avec un diplôme et décernée par l’Empereur Napoléon III, sur proposition des ministres de la Guerre et de la Marine.

 

 

 

CARACTÉRISTIQUES

 

 

RUBAN

 

 

Largeur de 36 mm.
Alternance de 6 raies verticales rouges de 4 mm et de 5 raies verticales blanches de 2 mm.
Sur chaque bord, un liseré blanc de 1 mm.

 

 

INSIGNE

 

 

Médaille ronde en argent, du module de 30 mm.
Gravure de Désiré-Albert Barre.

Sur l’avers    : la légende  NAPOLEON III  EMPEREUR  entourait l’effigie de l’empereur couronné de laurier.
                      L’ensemble était encadré d’une couronne de laurier.

Sur le revers : l’inscription  CAMPAGNE  D’ITALIE  1859  entourait le nom des batailles de
                      MONTEBELLO, PALESTRO, TURBIGO, MAGENTA, MARIGNAN, SOLFERINO.
                      L’ensemble était encadré d’une couronne de laurier.

Il a existé un modèle dit des « Cent-Gardes », dont la médaille était surmontée par une couronne impériale.
La Monnaie de Paris réalisa en une semaine, une première série de 500 médailles, du module de 27 mm, qui furent distribuées le jour de la fête de la victoire et de l’empereur, le 15 août 1859. Ce modèle primitif différait de celui décrit précédemment, par l’effigie de l’empereur non couronnée et par la couronne de laurier extérieure formant saillie. De plus, il fut réalisé parfois avec une couronne impériale sommée d’une petite croix.

 

 

 


 

 

 

TEXTES OFFICIELS

( Liste non exhaustive )

Source :
Bibliothèque nationale de France

 

 

DÉCRET impérial du 11 août 1859
qui crée une médaille commémorative de la campagne d'Italie

Bulletin des Lois - 1859 - N° 723

 

 

Napoléon, par la grâce de Dieu et la volonté nationale, Empereur des Français, à tous présents et à venir, Salut.

Sur le rapport de nos ministres d'Etat, de la guerre et de la marine,

Avons décrété ce qui suit :

Art. 1er. — Il est créé une médaille commémorative de la campagne d'Italie.

Art. 2. — La médaille sera en argent et du module de vingt-sept millimètres. Elle portera, d'un côté, l'effigie de l'Empereur, ces mots en légende : Napoléon III, Empereur, et de l'autre côté, en inscription, les noms : Montebello, Palestro, Turbigo, Magenta, Marignan, Solferino, et en légende, les mots : Campagne d'Italie, 1859. Ce médaillon sera encadré par une couronne de laurier formant relief des deux côtés.

Art. 3. — Les militaires et marins qui auront obtenu la médaille la porteront attachée par un ruban rayé rouge et blanc sur le côté gauche de la poitrine.

Art. 4. — La médaille est accordée par l'Empereur, sur la proposition des ministres de la guerre et de la marine, à tous les militaires et marins qui auront fait la campagne d'Italie.

Art. 5. — Nos ministres de la guerre et de la marine ( MM. Randon et Hamelin ) sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret.

 

 

 


 

 

 

CIRCULAIRE du 1er octobre 1859 - Dispositions pour la répartition, dans la Marine, de la médaille d'Italie - B.O. 1859 - Page 322 - Texte non disponible.

 

 

 


 

 

 

DÉCRET impérial du 24 octobre 1859
sur la discipline des titulaires
de la médaille commémorative de la campagne d'Italie

Bulletin des Lois - 1859 - N° 747

 

 

Napoléon, par la grâce de Dieu et la volonté nationale, Empereur des Français, à tous présents et à venir, Salut.

Vu le titre 6 du décret du 16 mars 1852 et le décret du 24 novembre suivant, relatifs à la discipline des membres de la Légion d'honneur, des décorés de la Médaille militaire et des ordres étrangers ;
Vu l'article 266 du Code de justice militaire ;
Vu les décrets des 26 avril 1856 et 10 juin 1857, concernant les titulaires des médailles instituées par Leurs Majestés la reine d'Angleterre et le roi de Sardaigne, en commémoration des campagnes de Crimée et de la Baltique ;
Vu le décret du 12 août 1857, portant institution de la médaille de Sainte-Hélène ;
Vu le décret du 11 août 1859, qui crée une médaille commémorative de la campagne d'Italie ;
Considérant qu'il importe de régler l'action disciplinaire à l'égard des titulaires de la médaille commémorative de la campagne d'Italie ;
Sur la proposition du grand chancelier de notre ordre impérial de la Légion d'honneur ;
Le conseil de l'ordre entendu,

Avons décrété ce qui suit :

Art. 1er. — Les dispositions du titre 6 du décret du 16 mars 1852 et du décret du 24 novembre suivant sont applicables aux titulaires de la médaille commémorative de la campagne d'Italie.

Art. 2. — Nos ministres secrétaires d'Etat aux divers départements ministériels, et notre grand chancelier de l'ordre impérial de la Légion d'honneur ( M. le duc de Malakoff ) sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret.

 

 

 


 

 

 

CIRCULAIRE du 18 février 1860 – Envoi d'une nouvelle liste des bâtiments qui ont pris part à la campagne d'Italie - B.O. 1860 - Page 124 - Texte non disponible.

 

 


 

 

CIRCULAIRE du 22 mars 1860 – Dispositions complémentaires pour la répartition, dans la Marine, de la médaille d'Italie - B.O. 1860 - Page 280 - Texte non disponible.

 

 

 

 

 


Retour liste initiale

 

 

 

 

 

 www.france-phaleristique.com