MÉDAILLE DE MAZAGRAN

 

 

- 11 mars 1840 -

 

 

 

 

HISTORIQUE

 

 

L’émir Abd El-Kader, proclamé sultan des Arabes, opposa jusqu’en décembre 1847 une résistance acharnée à l’occupation de l’Algérie par la France et à ses troupes commandées par le général Thomas-Robert Bugeaud. Lors de la conquête, Mazagran, ville d’Algérie aujourd’hui intégrée à la commune de Mostaganem, fut le théâtre d’un célèbre siège, soutenu du 3 au 6 février 1840. En effet, 125 soldats français placés sous les ordres du capitaine Lelièvre, résistèrent aux assauts répétés des troupes d’Abd El-Kader fortes de 10 000 hommes.

Une médaille sans ruban fut instituée, suite à la citation à l’ordre de l’armée, le 11 mars 1840, de la 10e Compagnie du 1er bataillon d’infanterie légère d’Afrique.
Certains titulaires portèrent cette médaille, suspendue à un ruban tricolore, après avoir fait poser une bélière.

 

 

 

BÉNÉFICIAIRES

 

 

La Médaille de Mazagran récompensait les officiers, sous-officiers et chasseurs de la 10e Compagnie du 1er bataillon d’infanterie légère d’Afrique dont les noms suivent :

  – Capitaine LELIÈVRE.

  – Lieutenant MAGNIEN.

  – Sous-lieutenant DURAND.

  – Sergent Major WUILLEMOT.

  – Sergents MILLOT, GIROUD, BORTAUD.

  – Sergent Fourrier TAINE.

  – Caporaux GAZEL, VIGNES, GRIPPAT, MUSTER.

  – Musiciens PUYHARDY ( tambour ) et GOEPFERT ( clairon ).

  – Chasseurs CHAMBRET, GÉRARD, SÉGUIN, DEVILLETS, VOUILLON, MARQUÈS, LEBORNE, MORIÈRE, PLANSON, QUILLET, LANDENWESH, CARRÉ, COURTÈS, RENAUD, MARTIN, FLEURETTE, ROUSSEL, FAVRICHON, VERSEJOUX, DUTOUR, FILLEAU, ERIGNEUX, TEILLOUT, COLIN, LESTING, FORTIER, URION, CARDOT, EDET, FAUCHON, BRANGET, CHOL, ROMAN, JULLIEN, HARAN, CHOCHET, DUBOIS, HERBIN, DUGRAVOT, MARIOLLE, LOUCHET, CHARLIER, BEYER, FRANÇOIS, LELOUEY, VARAILLES, COMPTE, SUZANNE, GROLHIER, FOURCADE, MUNEROT, FABRE, DESFLASSIEUX, KLARR, BIAL, EHANNO, MAURIN, FALISSARD, DANNET, TRAILIN, RUE, MOUSSY, PLANCHON, HUNEAU, FALON, FABRE, LIOTIER, FRANÇOIS, PECONDOU, HAMÈS, GUYOT, ESTELLE, LUCQUET, GEOFFROY, JONQUA, MINIARD, DOUCET, DAUMAS, LALAUZE, CHANCEL, RABANIT, POUSSIN, TERRADE, JOURDAN, MAGUET, ERHEL, DELAHAYE, JEAN, SEGUENOT, BERTEAU, BONNEFOY, MALGRAS, MARTIN, MÉNIER, VILLARD, CELERY, CORDIER, MESSAC, VALÈS, BRUNNER, COUDOIN, SABATIER, MUGUET, CHAUFFY, BOUET, LAINÉ, CAPELLE, FAUCAUD, QUINCAY, VALENT.

  – Caporal du génie PEQUILLET.

  – Sapeur du génie DELPLANQUE.

 

 

 

CARACTÉRISTIQUES

 

 

INSIGNE

 

 

Médaille ronde en bronze, du module de 51,5 mm.
Gravure de Alfred Borrel

Sur l’avers    : l’effigie de Louis-Philippe, portant une couronne de laurier, avec la légende
                      LOUIS PHILIPPE I ROI  DES  FRANÇAIS.

Sur le revers : le texte  DÉFENSEURS  DE  MAZAGRAN,  3. 4. 5. 6. Fer  1840, surmontant les noms
                      des titulaires et l’inscription  10.E  C.IE  1.ER  BAT.ON  D’INF.IE  LÉGÈRE  D’AFRIQUE.

Remarque : Une autre médaille sans ruban fut réalisée ultérieurement. Elle n’a aucun caractère de récompense et il s’agit simplement d’une médaille vendue pour collecter des fonds en vue d’élever un monument honorant les soldats. Réalisée par le graveur Caqué et reprenant les caractéristiques du revers de la médaille officielle, il est courant de penser qu'elle en soit une variante.

 

 

 

 

 


Retour liste initiale

 

 

 

 

 

 www.france-phaleristique.com