MÉDAILLE DU MÉRITE
DE L’AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE

 

 

- 26 juin 1941 -

 

 

 

HISTORIQUE

 

 

Créée par le décret du 26 juin 1941 ; elle fut attribuée, par délégation du secrétaire d’État aux Colonies, par le haut-commissaire de l’Afrique et le gouverneur de la côte française des Somalis.

La Médaille du mérite de l’Afrique noire Française récompensait les actes de courage, la distinction des services et les marques de loyauté du personnel européen et indigène de toutes catégories dans les territoires de l’Afrique noire et de la côte française des Somalis.

L’ordonnance du 7 janvier 1944 du Comité de Libération Nationale en interdira le port.

 

 

 

CARACTÉRISTIQUES

 

 

RUBAN

 

 

Largeur de 37 mm.
Bleu pâle avec, sur chaque bord, de fines raies rouges et vertes.

 

 

INSIGNE

 

 

Médaille ronde en bronze.

Sur l’avers    : un glaive targui ( touareg ) brochant sur la carte de l’Afrique.

Sur le revers : une ancre, un croissant et une étoile à cinq branches entourés par des motifs africains.

 

 

 


 

 

 

TEXTES OFFICIELS

( Liste non exhaustive )

Source :
Bibliothèque nationale de France

 

 

DÉCRET n° 1861 du 26 juin 1941
portant création d'une médaille dite « Médaille du mérite de l'Afrique noire française »

J.O. de l'Etat français du 5 juillet 1941 - Page 2821

 

 

RAPPORT AU MARÉCHAL DE FRANCE, CHEF DE L'ÉTAT FRANÇAIS

Vichy, le 26 juin 1941.

Monsieur le Maréchal,
Les circonstances présentes donnent à de nombreux Français et indigènes de notre empire colonial l'occasion de se signaler par des actes de courage, des marques de loyauté et de fidélité à la mère patrie et de rendre dans tous les domaines des services distingués qui méritent d'être récompensés le plus rapidement possible par l'attribution d'une décoration coloniale.
Pour répondre au désir manifesté à ce sujet par les hautes autorités intéressées, il a été décidé de reprendre l'examen des propositions pour les divers ordres coloniaux actuellement existants.
Il apparaît cependant qu'en ce qui concerne l'Afrique noire française et la Côte française des Somalis, les modalités d'attribution des décorations coloniales attachées en propre à ces colonies ( Etoile noire du Bénin pour la première, et Nichan El Anouar pour la seconde ) ne permettront d'atteindre qu'imparfaitement le résultat actuellement recherché.
D'une part, en effet, il convient de conserver à ces coloniaux le caractère limité que leur confère le décret du 14 juillet 1933 qui spécifie que ces décorations doivent être réservées aux personnes apportant « une contribution à l'œuvre de la France outre-mer ».
D'autre part, leur attribution ne peut être prononcée que par décret, dans la limite des contingents dont dispose mon département.
Dans ces conditions, j'estime désirable la création d'une médaille analogue aux ordres locaux existant actuellement en Indochine et dont les règles d'attribution seraient à la fois plus larges et plus simples que celles des ordres coloniaux.
Cette décoration serait destinée à récompenser ceux qui se distinguent en Afrique noire et en Côte française des Somalis et prennent en particulier une part active à la lutte contre les influences étrangères dont ces colonies ont été et demeurent encore l'objet.
Pour éviter de créer un nouvel ordre colonial et pour simplifier les règles d'attribution de cette récompense, la nouvelle décoration aurait un caractère strictement local et serait conférée par le haut commissaire de l'Afrique française et par le gouverneur de la Côte française des Somalis. Elle prendrait le nom de « Médaille du mérite de l'Afrique noire française » et ne comporterait ni grades, ni hiérarchie.
Le présent décret tend à la réalisation de ce projet.
J'ai l'honneur de vous prier de vouloir bien le revêtir de votre signature si vous en approuvez la teneur.
Veuillez agréer, monsieur le Maréchal, l'hommage de mon profond respect.

Le contre-amiral, secrétaire d'Etat aux colonies, Amiral Platon.

*****

DÉCRET

Nous, Maréchal de France, Chef de l'Etat français,
Sur le rapport du contre-amiral, secrétaire d'Etat aux colonies ;

Décrétons :

Art. 1er. — Il est créé une médaille dite Médaille du mérite de l'Afrique noire française, destinée à récompenser les actes de courage, la distinction des services et les marques de loyauté du personnel européen et indigène de toutes catégories dans les territoires de l'Afrique noire et de la Côte française des Somalis.

Art. 2. — La médaille du mérite de l'Afrique noire française ne comporte ni classes, ni hiérarchie.
Par délégation du secrétaire d'Etat aux colonies, elle est attribuée par le haut commissaire de l'Afrique française et le gouverneur de la Côte française des Somalis qui déterminent par arrêtés locaux, suivant les instructions du secrétaire d'Etat aux colonies, les modalités de cette attribution.

Art. 3. — La décoration se portera dans les colonies, pays de protectorat et pays sous mandat français. Elle sera placée devant les décorations ou ordres des pays de protectorat et des pays étrangers.

Art. 4. — Le modèle de la médaille est le suivant :
A l'avers, épée de style touareg symbolisant la défense loyale et la protection du pays.
Au revers, ancre, croissant, étoile à cinq branches symbolisant pour le passé et le présent la part prise dans la colonisation par la marine, les troupes coloniales, l'administration et les populations autochtones.
Bélière à étranglement anguleux rappelant l'anse de certaines ferronneries indigènes et le cimier de quelques masques de l'Afrique centrale.
Bordure avers et revers : saillante, avec motif géométrique prolongé sur la bélière, reproduisant des dessins d'étoffes ou de vanneries soudanaises.
La médaille est en bronze d'art.
Le ruban de 37 millimètres de largeur est à fond bleu pâle avec rayures latérales rouges et vertes.

Art. 5. — Le contre-amiral, secrétaire d'Etat aux colonies, est chargé de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel.

Fait à Vichy, le 26 juin 1941.

Ph. Pétain.

Par le Maréchal de France, chef de l'Etat français :
Le contre-amiral, secrétaire d'Etat aux colonies, Amiral Platon.
Le général d'armée, commandant en chef des forces terrestres, ministre secrétaire d'Etat à la guerre, Général Huntziger.
L'amiral de la flotte, ministre secrétaire d'Etat aux affaires étrangères et à l'intérieur, Amiral Darlan.

 

 

 


 

 

 

ARRÊTÉ n° 465 du 25 août 1941
promulguant au Togo le décret du 26 juin 1941
portant création de la Médaille du Mérite de l'Afrique noire française

J.O. du territoire du Togo, du 16 septembre 1941 - Page 475

 

 

Le Gouverneur des Colonies, Chevalier de la Légion d'honneur, Commissaire de France au Togo,
Vu le décret du 23 mars 1921 déterminant les attributions et les pouvoirs du Commissaire de la République au Togo ;
Vu le décret du 19 septembre 1936 portant réduction des dépenses administratives du Togo, modifié par celui du 20 juillet 1937 ;
Vu le décret du 16 avril 1924 sur le mode de promulgation et de publication des textes réglementaires au Togo ;
Vu le décret du 26 juin 1941 ;
Vu les instructions en date du 13 août 1941 du Haut-commissaire de l'Afrique française ;

Arrête :

Art. 1er. — Est promulgué dans le territoire du Togo placé sous le mandat de la France, le décret du 26 juin 1941 portant création de la Médaille du Mérite de l'Afrique noire française.

Art. 2. — Le présent arrêté sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.

Lomé, le 25 août 1941.

J. Delpech.

 

 

 


 

 

 

ARRÊTÉ n° 3515 du 6 octobre 1941
réglementant l'attribution de la Médaille du Mérite de l'Afrique noire française

J.O. du territoire du Togo du 1er novembre 1941 - Page 581

 

 

Le Gouverneur Général, Haut-commissaire de l'Afrique Française, Commandeur de la Légion d'honneur,
Vu le décret du 18 octobre 1904 réorganisant le gouvernement général de l'Afrique occidentale française et tous actes subséquents qui l'ont complété ou modifié ;
Vu le décret du 25 juin 1940 créant un Haut-commissariat de l'Afrique française ;
Vu le décret du 26 juin 1941 créant la Médaille du Mérite de l'Afrique noire française ;

Arrête :

Art. 1er. — Nul ne peut se voir concéder la Médaille du Mérite de l'Afrique noire française s'il n'a accompli cinq ans de services civils ou militaires ou de pratique professionnelle en Afrique noire française.

Art. 2. — Les conditions prévues par l'article premier ne devront pas être exigées en cas de campagne de guerre ou d'exploration, d'actes de courage et de dévouement ou de services importants rendus au pays.

Art. 3. — Toute proposition établie en faveur d'un non fonctionnaire devra être accompagnée d'un extrait de l'acte de naissance et d'un extrait du casier judiciaire ayant moins de trois mois de date.

Art. 4. — Les propositions sont adressées au Gouverneur général, Haut-commissaire de l'Afrique française pour les fonctionnaires et particuliers par les Gouverneurs des colonies du groupe, pour les militaires par les autorités militaires supérieures.

Art. 5. — Le présent arrêté sera inséré, publié et communiqué partout où besoin sera.

Dakar, le 6 octobre 1941.

P. Boisson.

 

 

 


 

 

 

DÉCRET n° 2803 du 17 septembre 1942
modifiant le décret n° 1861 du 26 juin 1941
relatif à la création de la médaille du mérite de l'Afrique noire française

J.O. de l'Etat français du 23 septembre 1942 - Page 3255

 

 

Nous, Maréchal de France, Chef de l'Etat français,
Vu le décret n° 1861 du 26 juin 1941 créant la médaille du mérite de l'Afrique noire ;
Sur le rapport du chef du gouvernement et du secrétaire d'Etat aux colonies ;

Décrétons :

Art. 1er. — Les articles 1er et 2 du décret du 26 juin 1941 sont abrogés et remplacés par les suivants :
« Art. 1er. — Il est créé une médaille dite médaille du mérite de l'Afrique Noire française, destinée à récompenser les actes de courage, la distinction des services et les marques de loyauté du personnel européen et indigène de toutes catégories dans les territoires de l'Afrique Noire, de la Côte française des Somalis et de Madagascar et dépendances.
« Art. 2. — La médaille du mérite de l'Afrique Noire française ne comporte ni classes ni hiérarchie.
« Par délégation du secrétaire d'Etat aux colonies, elle est attribuée par le haut-commissaire de l'Afrique française, le gouverneur de la Côte française des Somalis et le gouverneur général de Madagascar et dépendances, qui déterminent par arrêtés locaux, suivant les instructions du secrétaire d'Etat aux colonies, les modalités de cette attribution ».

Art. 2. — Le chef du Gouvernement et le secrétaire d'Etat aux colonies sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel.

Fait à Vichy, le 17 septembre 1942.

Philippe Pétain.

Par le Maréchal de France, Chef de l'Etat français :
Le secrétaire d'Etat aux colonies, Jules Brévié.
Le général de corps d'armée, secrétaire d'Etat à la guerre, Général Bridoux.
Le chef du gouvernement, ministre secrétaire d'Etat aux affaires étrangères et à l'intérieur, Pierre Laval.

 

 

 


 

 

 

ARRÊTÉ du 23 septembre 1942
promulguant : 1° le décret du 26 juin 1941
portant création d'une médaille dite : « Médaille du mérite de l'Afrique noire française » ;
2° le décret du 17 septembre 1942 qui modifie le décret susvisé du 26 juin 1941

J.O. de Madagascar et Dépendances du 23 septembre 1942 - Page 697

 

 

Le Gouverneur Général de Madagascar et Dépendances, officier de la Légion d'honneur,
Vu les décrets des 11 décembre 1895 et 30 juillet 1897 ;
Vu le télégramme ministériel n° 2814 du 21 septembre 1942,

Arrête :

Art. 1er. — Sont promulgués dans la colonie de Madagascar et Dépendances :
1° le décret du 26 juin 1941 portant création d'une médaille dite : « Médaille du mérite de l'Afrique noire française » ;
2° le décret du 17 septembre 1942 modifiant le décret susvisé du 26 juin 1941.

Art. 2. — Le présent arrêté sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.

Tananarive, le 23 septembre 1942.

Pour le Gouverneur Général en tournée :
Le gouverneur des colonies, secrétaire général, Paul Ponvienne.

 

 

 


 

 

 

ARRÊTÉ du 18 décembre 1942
Médaille du Mérite de l'Afrique noire française

J.O. du territoire du Togo du 1er janvier 1943 - Page 10

 

 

N° 725 Cab. – Par arrêté du commissaire de France au Togo en date du :
18 décembre 1942. — Est promulgué dans le territoire du Togo, le décret du 17 septembre 1942, modifiant le décret du 26 juin 1941 relatif à la création de la médaille du mérite de l'Afrique noire française.

 

 

 

 

 


Retour liste initiale

 

 

 

 

 

 www.france-phaleristique.com